Mes 10 trucs pour prendre soin de soi à l’approche de l’hiver

prendre soin de soi en hiver-Danse Mouvement Energie

Nous entrons dans l’hiver. La nature nous invite à ralentir, à prendre du repos (nuits plus longues, moins de lumière du jour), à entrer en nous pour faire le bilan de l’année qui se termine, laisser partir l’ancien (les arbres dénudés en sont l’exemple parfait) pour faire de la place pour le nouveau à venir….Mais paradoxalement commence aussi la frénésie des préparatifs des fêtes de fin d’années…acheter, réserver, organiser…Bien qu’une partie de nous (Notre enfant intérieur, très joyeux, est tout excité à l’idée de célébrer!) s’en réjouisse, nous sommes pour la plupart plutôt fatigués et stressés par cette accélération sociale imposée.

Alors comment résoudre ce dilemme entre nos besoins physiques et ces contraintes extérieures?

Pour cela je vous propose de réfléchir à cette question : Quelles sont vos envies réelles lorsque vous prenez le temps d’observer la nature et d’écouter votre corps? De mettre ces deux éléments en connexion? Voici quelques pistes pour prendre soin de vous et vivre cette période au mieux.

 

Dormir davantage

A l’image de la nature, je suis sûre que vous observez chez vous aussi un besoin accru de repos et de ralentissement n’est-ce pas? Comment satisfaire ce besoin concrètement?

Le matin

Le matin avancez l’heure de votre réveil pour vous donner plus de temps pour “émerger”, pour réveiller votre corps en douceur, sans le brusquer.

Mon truc n°1 :  J’utilise un réveil simulateur d’aube dont la lumière se déclenche en premier en augmentant progressivement pendant 15 minutes, puis des chants d’oiseaux viennent s’y ajouter pendant 15 minutes de plus, avant qu’une alarme plus conventionnelle m’indique que là, vraiment, je dois me lever!

Le soir

Le soir essayez de faire une micro-sieste de 20/30 minutes en début de soirée. Lové dans le canapé avec un plaid, sur un fauteuil avec votre animal de compagnie blotti contre vous…ça vous apportera un regain d’énergie pour finir ensuite de vous occuper de ce qu’il vous reste à faire dans la soirée.

Mon truc n°2 : Je m’allonge avec ma fille lorsque je la mets au lit (ce que je fais d’ailleurs ½ heure plus tôt depuis le passage à l’heure d’hiver!). Et je somnole environ une demie-heure. (Cette trouvaille fonctionne vraiment très bien pour moi et me permet en même temps de prendre soin des besoins de contact de ma fille)

 

Alléger mon emploi du temps

En hiver les journées sont souvent longues et chargées…c’est difficile…Comment rendre votre emploi du temps plus léger?

Revoir mes priorités

Prenez le temps de revoir vos priorités en reportant ou annulant certains rendez-vous. Essayez de regrouper vos déplacements pour avoir (selon vos possibilités bien-sûr) des “jours de repos”? (sous-entendu : sans déplacement à l’extérieur). Si vous maintenez un emploi du temps trop chargé votre corps pourrait vous faire un rappel à l’ordre plus radical. Mieux vaut prévenir que guérir 😉

Mon truc n°3 :Je profite des progrès techniques de notre époque pour assurer les rendez-vous appropriés par système audio-vidéo de type SKYPE. Le gain d’énergie est immense car dans certains cas actuellement ça m’évite 3h de route aller retour!

 

Me chouchouter physiquement

Des vêtements qui me font du bien

Favorisez, pour vous habiller, des matières douces et chaudes, confortables. La laine est une matière formidable pour ça : douce, isolante, respirante… Et si vous êtes en désaccord (comme moi!) avec l’éthique des techniques de production de cette matière, favorisez les pièces d’occasions (friperies, vide-greniers…) Vous pourrez y chiner étoles et écharpes de toutes les couleurs, douces, chaudes et bien enveloppantes pour vous lover dedans!

Mon truc n°4 : Les vides-placards avec les copines!! On trie nos armoires, on se donne rendez-vous, on apporte tout ce qu’on ne met plus et on repart avec des vêtements qui nous donnent envie, là, maintenant, sans avoir à faire les boutiques (gain d’argent, de temps et d’énergie, mais aussi et surtout beaucoup plus de convivialité!)

 

Une alimentation appropriée

Avec le froid nous avons clairement une attirance plus forte pour les plats chauds et longuement mijotés. Cependant vous aimeriez continuer à consommer à côté des fruits et légumes crus pour faire le plein de vitamines. (Miam les clémentines en ce moment!)

Mon truc n°5 : Je mélange mes crudités à mes plats chauds! De la salade finement ciselée dans ma soupe, des carottes râpées dans mon plat de lentilles…Et dans mes tisanes… j’ajoute quelques fines tranches de gingembre frais!

 

Nourrir mon besoin de contact

Le toucher est un besoin vital pour les humains. Toucher ou être touchés avec douceur et bienveillance nous fait produire de l’ocytocine, appelée aussi “hormone de l’Amour”. Ce serait dommage de s’en passer. Massage ou auto-massage, câlins à vos proches, soins du corps, caresses à vos animaux de compagnie…Offrez-vous tout ce que vous pouvez!!

Mon truc n°6 : J’use et abuse des auto-massages!! Je commence généralement par masser ma nuque, puis j’enchaîne avec les trapèzes (le muscle qui va de la nuque à l’épaule), et ainsi de suite selon où je sens des tensions. (voir aussi mon article sur le soin des pieds au coucher, ou encore celui sur mon rituel de réveil que je rends un peu plus vigoureux et réchauffant  en cette période de l’année)

Mon truc n°7 : Je passe aussi de longs moments à caresser mes chats (qui eux aussi se sont repliés au chaud à l’intérieur et viennent se coller sur moi à la moindre occasion). Je le fais en posant mon attention sur les sensations de ma main, pour bien profiter en conscience du bien-être que ça me procure.

Mon truc n°8 : Je demande un petit massage des épaules ou des pieds à mon entourage, ou encore mieux, se masser mutuellement : ça marche bien avec les pieds, assis sur le lit ou le canapé face à face, chacun un pied dans les mains de l’autre tout en papotant. Mes enfants adorent!

Mon truc n°9  (oui vous l’avez remarqué j’ai développé beaucoup de stratégies pour m’occuper de ce besoin là, très important pour moi!) : Remplacer la sempiternelle “bise” par un énooorme “hug” (câlin/prendre dans les bras)  avec les personnes avec qui j’ai un lien assez proche. Les pieds bien plantés dans le sol, les genoux souples, les yeux fermés : je savoure ce moment précieux de connexion en conscience. Essayez c’est délicieux!!

 

M’offrir des temps d’introspection

L’énergie de l’hiver est une énergie de retour à soir, de mouvement vers l’intérieur. Il est important de prendre des temps rien que pour vous, pour sentir et accueillir tout ce qui se passe en vous. Une introspection pour faire le bilan, et faire le tri : laisser partir l’ancien pour faire place au nouveau à venir en début d’année suivante.

Peut-être sentez-vous en vous, en ce moment, des choses qui se dissolvent, se transforment, des structures qui se dé-structurent? Dans votre organisation? ou intérieurement dans vos schémas de fonctionnement? Peut-être, aussi, des choses qui maturent, qui semblent en gestation, tout comme les graines qui se préparent sous terre…

Mon truc n°10 : Trouver chaque jour un moment qui me convient, pour juste ne rien faire. Me poser, en silence, et écouter, observer, sentir, accueillir. Je n’attends pas que ce moment se présente : je le crée,  comme un rendez-vous important avec moi-même. Si besoin je le note même parfois dans mon agenda, au même titre qu’un rendez-vous professionnel immanquable ( ça c’est quand je sens que la journée est chargée et que je risque de m’oublier…). Ce peut être aussi plusieurs petits moments dans la journée. J’adapte ce rituel au déroulement de mes journées.

 

Et si même avec toutes ces astuces c’est encore difficile, alors souvenez-vous d’être doux et indulgent envers vous-même. Rappelez-vous que vous faites de votre mieux.

Prenez bien soin de vous.

PS : Et vos trouvailles à vous pour prendre soin de soi? Vous utilisez des trucs qui ne sont pas dans l’article? Racontez-moi dans les commentaires, je me réjouis d’avance de faire de nouvelles découvertes 😉

Envie de partager?
Anne-Rose Lovink

Author Anne-Rose Lovink

More posts by Anne-Rose Lovink

Laisser un commentaire