Du syndrome de l’imposteur à la légitimité : s’auto-valider !

Le syndrome de l'imposteur à la légitimité

Le Syndrome de l’imposteur kezako??

Sujet fréquent dans le milieu du développement personnel, chez ceux qui souhaitent vivre de leur passion, qui souhaitent apporter au monde leur savoir faire et leur savoir être.

Le syndrome de l’imposteur, cette petite voix dans votre tête qui dit : mais qui es-tu, toi, pour oser faire ça ? Prétendre savoir faire ci, savoir être ça ? Et en plus te faire payer pour ça ?? Quelle indécence !!

Ce juge intérieur qui compare toujours avec un autre qui fait mieux, qui sabote nos élans de partager nos talents avec le monde dès lors que l’on envisage d’y mettre un prix, de se faire payer pour ce que l’on propose. Ce juge intérieur qui nous empêche d’aller sentir dans notre corps ce que celui-ci nous dit.

Sauter le pas

Étape cruciale pour moi aujourd’hui, et pour beaucoup d’entre vous je le sais.

Pour tout ceux qui en ont assez se sentir illégitimes, de se comparer, de s’auto-saboter, alors qu’au fond ils savent qu’ils ont de la valeur à apporter au monde.

J’ai l’expérience de la valeur du partage de mon évolution personnelle, et je sais que cet article en inspirera beaucoup.

Voilà une légitimité récemment stabilisée, grâce à ma formation auprès de Youmna Tarazi, auprès de qui j’apprends à découvrir qui je suis grâce à mes vêtements, et comment celui-ci est un outil incroyablement puissant de reconnexion à son corps et à soi.

J’ai découvert grâce à ce processus que le rayonnement physique de mon corps appartient à la saison de l’été, une lumière qui agit en inspirant les autres. Me nourrir, me soigner, me développer, nourrir la beauté et l’harmonie en moi et partager pour inspirer d’autres personnes à suivre ce chemin.

C’est drôle quand je repense au nom de mon tout premier site dont certain(e)s se souviennent peut-être : Passeuse de lumière…mon intuition m’avait déjà montré le chemin !

Mais pour ça il faut que je reconnaisse la valeur véritable de ce que j’ai à partager!

Ne plus attendre la validation extérieure

J’ai eu depuis toujours et jusqu’à aujourd’hui des retours très positifs des personnes que j’accompagnais, à qui j’offrais mes services, auprès de qui je partageais mes expériences diverses.

Alors qu’est-ce que j’attends ? Combien d’années encore à attendre et à accumuler ces validations extérieures avant de me décider à m’auto-valider une bonne fois pour toutes dans toutes mes compétences ??

Je n’ai pas une formation officielle de thérapeute, mais mes ateliers ont un effet thérapeutique évident et vérifié.

Je n’ai pas de formation en coaching mais mon accompagnement soutien réellement et efficacement de nombreuses personnes dans leurs transformations de vie.

Mes talents innés enrichis de mes nombreuses expériences de vie et de ma boulimie naturelle à l’apprentissage de tout ce qui fait grandir, évoluer, fait de moi aujourd’hui une accompagnante compétente et efficace, experte en reconnexion à soi par le corps en mouvement. Et j’ai un atout précieux : un mari thérapeute auprès de qui j’ai toujours pu débriefer après mes séances chaque fois que j’en avais besoin, pour soutenir mes doutes, mes remises en questions, et prendre le recul nécessaire pour faire le bilan de mon travail et évoluer. Finalement j’ai réalisé récemment que je suis en supervision permanente !

Le plus difficile a été d’assumer totalement de fonctionner dans l’instant avec mon intuition, à l’écoute du vivant et non pas avec des choses toutes préparées d’avance!!

Mon C.V. d’autodidacte passionnée

Alors bien sûr je peux m’amuser à lister tous les domaines dans lesquels j’ai baigné :

La danse (diplômée d’état en danse jazz), le yoga, le taï-chi chuan, le qi-gong, le mouvement authentique, le portage en écharpe (monitrice) , la motricité libre, l’accompagnement à l’allaitement, l’animation de groupes de parents, de cercles de femmes, le massage ayurvédique, le quantum touch, les soins énergétiques au féminin (Moon mother), le reiki (maître enseignante), le décoda

ge biologique, la psychogénéalogie, la kinésiologie, la communication non violente, la travail sur les croyances limitantes, le dialogue des voix intérieures, la loi d’attraction, la peinture intuitive, la création de bijoux…et j’en passe…

Mais je pourrais aussi continuer à accumuler sans jamais faire circuler.

Ou plutôt sans jamais recevoir l’équivalent de ce que je fais circuler, de ce que je donne.

Donner et recevoir : l’équilibre indispensable à une bonne circulation de l’énergie

Faire le bilan de la saison écoulée et constater qu’une fois de plus j’ai travaillé tout l’année à perte m’a mis une sacrée claque je vous assure… suffisamment forte pour que je me réveille, pour que j’ose enfin me positionner.

Aujourd’hui je décide de m’auto-valider et de m’auto-proclamer Accompagnante qualifiée et compétente à la reconnexion à soi par la danse, le mouvement et l’énergie. Et même par le vêtement d’ici quelques mois !!

L’été va être intensivement studieux, et à la rentrée ce sont de véritables programmes d’accompagnement à la transformation que je vais proposer, à des tarifs en adéquation avec la valeur de ce que j’apporte aux personnes qui en ont besoin. N’en déplaise à ceux que ça dérange, il y en aura toujours de toute façon.

Profitez de mon élan!

 

Qui me suit ? Qui grimpe la marche avec moi ? Je veux dire qui se décide à auto-valider ses multiples talents une bonne fois pour toutes et à ne plus écouter cette petite voix saboteuse? J’en connais pas mal dans mon entourage qui sont tout près de ce point de bascule, qui demande un sacré ménage de toutes les croyances limitantes et tous les schémas de fonctionnement longtemps inconscients et souvent hérités de nos parents ou ancêtres, ou encore construits pendant l’enfance. Des liens à défaire, des chaînes à enlever, une liberté à retrouver !!

Allez-y, exprimez-vous dans les commentaires, faites votre propre déclaration, votre auto-remise de diplôme, venez l’ancrer dans la matière en commençant par déposer vos mots ici !! Go !!!

Envie de partager?
Anne-Rose Lovink

Author Anne-Rose Lovink

More posts by Anne-Rose Lovink

Join the discussion 4 Comments

  • Un très bel article Anne-Rose, touchant, émouvant et inspirant. Alors yes ! Moi qui suis aussi en train de m’auto-déclarer fabricante de chocolat et experte en reconnexion à soi par une alimentation consciente, et qui, en plus de fabriquer du chocolat, pense avoir de réelles compétences et savoir-êtres pour accompagner les gens dans un mieux aimer son entièreté d’être, tes propos me parlent énormément. Oui, le monde a besoin de personnes qui vibrent et qui rayonnent ! Et c’est cela qui donne aux autres la légitimité de briller aussi !We Go Girls (and Boys!)!

    • Anne-Rose Lovink dit :

      Bravo Dominique, félicitations!! Je connais ton parcours et tes multiples talents, je suis heureuse que tu les valides aujourd’hui car ce que tu offres au monde est précieux pour tous ceux et celles qui cherchent à donner du sens à leur vie, à retrouver le plaisir et la joie en conscience. Et merci de rappeler que toute validation ou autorisation que l’on s’accorde est une invitation pour les autres à faire de même. J’attends avec impatience les nouvelles douceurs chocolatées que tu nous prépares!!

  • kate saville dit :

    C’est super ton nouveau site et rien que d’en prendre connaissance, cela m’a apporté le sourire mais aussi la patate. Une patate qui me donne envie de te rejoindre à travers la danse libre qui m’a été une révélation. Ton parcours est une source d’inspiration et la citation que tu as choisi pour la page d’accueil traduit au plus près ce que je recherche: vibrer :-)! A très bientôt

    • Anne-Rose Lovink dit :

      Merci pour ton commentaire Kate!! je suis ravie de te « donner la patate » et me réjouis de te retrouver très bientôt 🙂 ps: Cette citation me suit depuis mon tout premier site web, toujours en accord, toujours en résonance alors je la garde 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :