Quand les couleurs révèlent l’être : témoignage conté.

découvrir les couleurs qui s'harmonisent avec la lumière de notre corps

Quand je demande à une cliente/amie conteuse de me rédiger un témoignage sur son expérience avec les couleurs du « Vêtement Énergie » (accompagnement à la reconnexion à soi par le vêtement d’après la méthode « S’habiller Vrai » de Youmna Tarazi ), voici le texte qu’elle m’offre. On peut presque l’imaginer sur scène en train de conter son aventure!!

Merci Frédérique pour ce beau cadeau!

(Je tiens à préciser que le rayonnement d’une personne n’est pas forcément associé aux couleurs de la saison à laquelle elle est née, bien que ce soit le cas dans cet exemple)

 

« Mon rendez-vous avec les couleurs. Septembre 2018.
Je suis là, présente et disponible pour cette rencontre avec les couleurs…
Anne-Rose me parle de sa voix claire et  enveloppante, me raconte l’histoire des couleurs dorées, argentées, de leurs identités classées par saison, de leurs représentations, reconnaissance.
Je m’installe sur une chaise, face à un miroir et le jeu prend forme…De larges étoles de couleur déclinées en 4 saisons viennent successivement m’habiller, rase cou jusqu’aux genoux…
Je me regarde dans le miroir. Mon visage délivre une palette d’émotions instantanées rythmé par l’enchaînement délicat des étoles de couleurs livrées à mon ressenti! Les mots s’articulent, sans fausse note, ils viennent délivrer mes messages à chaque ressenti, chaque couleur expérimentée.
Au contact des couleurs d’hiver et d’été j’ai froid, je gèle, j’ai comme la tête coupée, dissociée de l’étole. Le miroir trahit un sentiment de dispersion intimement ressenti dans les cellules de mon corps.
À la couleur du printemps, j’esquisse un sourire léger, discret, dissimulé, retranché. Une ombre plane!
Et quand vient la couleur de l’automne je m’apaise, je m’harmonise, le miroir révèle ma personne dans son unité étolée!!! Je ressens une profonde paix au fond de moi. Je suis chez moi, à la maison, dans mon corps. Cette couleur vient m’envelopper d’une deuxième peau, sensible et disponible.
J’ai près de moi deux autres miroirs-témoins : Anne-Rose et Cécile*. Elles me témoignent de leur propre ressenti et m’invitent à revisiter de nouveau le printemps au contact d’un nouveau jeu de couleurs.
Le jaune s’étole ainsi à moi. L’hiver, l’été, le printemps…je pleure!?!
L’ombre qui planait disparaît et fait le jour sur de douces larmes qui viennent apaiser ma plaie.
Le sourire du printemps léger, discret, dissimulé retranché, cachait un flot de détresse remontant à ma tendre enfance, où des mots blessants sont venus ternir le « rayon de soleil » que je me devais de calmer pour ne pas déplaire?
Fille du printemps. Je suis née le jour même du printemps, exceptionnellement marqué par la date du 27 mars cette année-là.
Cette période de l’année où j’ai vu le jour de mon amour-naissant est aussi lumineux que les étoles aux couleurs du printemps qui annoncent et portent en eux le message de la vie naissante, du passage de la période sombre à la période claire…de la renaissance!
De ces larmes libérées, une belle éclaircie m’intime le sentiment juste logo La Balladine- Frédérique langlois-conteuseque le printemps me colle à la peau.
Merci Anne-Rose ma passeuse de lumière, merci Cécile ma dame de cœur.
Frédérique. »protrait Frédérique Langlois- conteuse

*Cécile étant une autre cliente/amie qui a déjà expérimenté le processus complet.

Vous pouvez retrouver Frédérique et son actualité de conteuse sur son profil Facebook Frédérique Langlois

Pour vivre à votre tour cette expérience révélatrice de votre vraie nature, découvrir quelle lumière vous êtes venu(e)s offrir au monde en venant sur Terre, je vous propose une journée d’accompagnement en petit groupe sur Toulouse le 18 novembre.

En savoir plus

Envie de partager?
Anne-Rose Lovink

Author Anne-Rose Lovink

More posts by Anne-Rose Lovink

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.